Qui nous sommes

Radio Al-Salam 94.3 FM est une radio locale entièrement dédiée aux déplacés, aux réfugiés et aux retournés du nord de l’Irak. Ses programmes sont diffusés dans le Gouvernorat d’Erbil, sur son site internet et via son application smartphone.

Le conflit syrien et l’invasion de la plaine de Ninive par l’Etat islamique en été 2014 ont décuplé le nombre d’exilés au nord de l’Irak. En juillet 2017, les Nations Unies comptabilisaient quelques 245 000 réfugiés syriens et 1 860 000 déplacés internes irakiens au Kurdistan et dans la plaine de Ninive. La question du retour dans les zones libérées s’est posée à partir du printemps 2017, des milliers de familles étant retournées dans la plaine de Ninive. Qu’il s’agisse d’exilés ou de la population d’accueil, tous ont été marqués par ces événements et sont dans l’incertitude de l’avenir.

Au-delà de la crise humanitaire urgente, s’est manifesté le besoin d’un média réalisé pour et par les réfugiés et déplacés. Fondé en mars 2015, la Radio Al-Salam est devenue le portevoix de leurs difficultés, attentes et espoirs.

Nous cherchons à être une plateforme d’écoute, de dialogue et de compréhension pour tous ceux qui ont connu le déchirement de l’exil, qu’elles que soient leur religion et leur origine ethnique. A travers leurs reportages et témoignages de terrain, nos micros relaient la voix de ceux qui ont tout perdu et vivent dans l’incertitude du retour. Notre studio est également un lieu d’expression pour les journalistes internationaux, travailleurs humanitaires, chercheurs ou diplomates désirant délivrer un message aux exilés.

Sources: 
Syria Regional Response, Portail de partage des informations Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.
Displacement Tracking Matrix, Mission Irak, Organisation Internationale des Migrations.

La région autonome du Kurdistan irakien.

 

Radio Al-Salam
dans la presse.

L’objectif de notre radio est donc triple : établir un pont entre la société locale et les déplacés et réfugiés, favoriser le dialogue entre les communautés d’Irak et permettre aux étrangers travaillant dans la région un temps d’antenne pour expliquer leurs actions.

Samir Harboy en reportage dans le camp de Baharka, Gouvernorat d’Erbil, 2016. Crédit photo: Radio Al-Salam.

Nos programmes

Nous diffusons sept jours sur sept, vingt-quatre heures par jour. Les émissions et la musique sont en arabe et en kurde badini, avec des interventions en assyrien. Nos programmes sont ponctués de journaux informant nos auditeurs sur l’actualité locale et internationale. Ils proposent des reportages de terrain, des témoignages et des interviews. Nous avons également des émissions culturelles ou sportives et organisons des émissions spéciales lors des événements importants.

Le déroulé hebdomadaire est comme ci-dessous.
Du dimanche au jeudi :

  • 9h – 11h : « Les papiers de la paix », animé par Fabien Noel ;
  • 12h-13h30 : « Le Studio des arts », animé par Rayan Zaito ;
  • 16h-17h : « Couleurs », animé par Ronza Salem ;
  • 19h-20h: « Art et Espoir », animé par Samir Harboy (les dimanches, mardis et jeudis).

Ronza Salem en reportage dans le camp d’Ahsti 2, Gouvernorat d’Erbil, 2016. Crédit photo: Radio Al-Salam.

Nos partenaires

Radio Al-Salam est une radio enregistrée au Kurdistan irakien. Le projet a été initié et est actuellement soutenu par la Guilde européenne du Raid, association française montant des projets de solidarité et d’aventure depuis 1967. La Guilde est présente via des projets culturels et humanitaires au Kurdistan irakien depuis 2009.

 

Son partenaire technique est Radio Sans Frontières, association française créant ou soutenant des radios associatives dans des pays en développement. RSF a soutenu des projets au Mali, au Cameroun, à Madagascar,  au Nicaragua, en RDC et en Afghanistan.

 

 

 

Le projet est majoritairement financé par lOeuvre d’Orient, association chrétienne fondée en 1856 pour venir en aide aux Chrétiens d’Orient. L’association mène des actions de développement et de reconstruction dans 21 pays, majoritairement au Moyen-Orient.

 

L’autre bailleur de la radio est la Fondation Raoul Follereau, dont l’objectif est de lutter contre l’ignorance et la pauvreté sans distinction de religion ni d’origine.

 

En Irak, Radio Al-Salam est logée et soutenue par le groupe Babylon Media. Fondé en 1998 et installé en 2005 à Ankawa, Erbil, le groupe produit des émissions télévisées, organise des événements et possède sa propre radio de divertissement, Babylon FM.

Button Text